Circus
une biographie d'Eclat

1989

Formation du groupe Eclat de Vers en Mai par le guitariste-compositeur Alain Chiarazzo et le chanteur-parolier Denis Carnevali. Alain a déjà sillonné le pays avec les groupes Quartier Nord et Léda Atomica. Denis a enregistré un album produit par Polygram et Francis Lalanne. Aidé par Fabrice Di-Mondo à la batterie et Serge Manzo à la basse, Eclat de Vers remporte le tremplin rock régional d'Arles lors de son premier concert. Le groupe joue ensuite plusieurs dates dans le Sud-Est de la France.

1990

Au printemps, plusieurs évènements importants arrivent: la première partie de Jean-Louis Aubert lors de l'inauguration du Virgin Megastore ainsi qu'une semaine de programmation au Théâtre Tourtour de Paris. En Juin, Pascal Versini s'installe aux claviers et le groupe joue dans plusieurs festivals de renom, notamment celui de Semnoz, en première partie d'Ange. A l'automne, un nouveau bassiste rejoint la formation, Laurent Tomann. Eclat de Vers est alors invité par Francis Lalanne au festival de Vitry. Il enregistrera ensuite son premier album en 4 jours.

1991

L'album "Eclat de Vers" sort en Avril. Le groupe débute une tournée promotionnelle qui se termine au Théâtre Dejazet à Paris. Mauvaise nouvelle en Juin tandis que le groupe commence à jouir d'un certain succès: Denis Carnevali annonce qu'il quitte le groupe pour devenir écrivain. Neanmoins, le groupe essaie de réagir d'une manière positive et la semaine suivante, il enregistre des sessions live pour une chaîne de télévision régionale. A cette occasion, c'est Alain Chiarazzo qui chante.


1992

Eclat de Vers devient Eclat et s'attaque à l'enregistrement du second album. Cette fois-ci, il se déroule en plusieurs fois. Le CD, intitulé simplement "Eclat II", est terminé en Mai et sort en Octobre, Musea prenant la distribution en charge. Le groupe joue alors au "3ème Festival de Rock Progressif", à Paris. Michel Isnard est le second guitariste. Eclat retourne ensuite en studio pour réenregistrer le morceau "Circus" avec Christian Décamps (Ange) au chant.


3ème Festival de Rock Progressif - "143", Paris, Octobre 92.

1993

En Février, Eclat et Arrakeen organisent un double-concert à l'Espace Julien, à Marseille. Pascal Versini quitte le groupe peu après. Alain Chiarazzo devient alors momentanément guitariste/chanteur/claviériste ! Heureusement, en Mai, Thierry Masse intègre la formation comme claviériste et le groupe peut à nouveau jouer au festival de Soulac. A l'automne sort la compilation "Ugum pt 2" qui contient le morceau "Circus" avec Ch. Décamps au chant.

1994

Musea sort une compilation qui comprend le morceau "Vitriol". Eclat tourne au printemps, avec un nouveau bassiste, Christian Magro. Deux concerts sont assurés en première partie de Pendragon.

1995

A cette époque, le groupe décide de prendre une orientation plus instrumentale. Michel Isnard passe momentanément à la basse. Après un concert au Café Julien, Eclat décide de se séparer pour un an. Alain et Michel enregistrent un album acoustique avec Philippe Troisi, "Guitare en Trio" et Fabrice monte le label Kezako Music.

1996

Eclat se restructure à nouveau: Jean-Marc Nègre prend les vocaux pour finalement se cantonner aux choeurs. Philippe Marengo est le nouveau bassiste pour un unique concert, remplacé ensuite par Philippe Troisi. En Mai et Juin, les musiciens jouent 4 concerts, le plus important desquels est l'apparition au ProgScape 2, à Baltimore (voir compte-rendu d'Alain Chiarazzo). Eclat represse alors ses deux premiers albums "Eclat de Vers" et "Eclat II" sur un seul CD, intitulé "Vol. I & II", sur Kezako Music. A l'automne, fort de l'énergie engrangée après le succès du concert américain, le groupe s'attèle à la préparation d'un troisième album.

1997

Le nouvel album, intitulé "Volume 3", sort en Avril chez Kezako. Il est distribué par MSI. Le vernissage a lieu à Los Angeles pendant le Progfest. En novembre , première partie de Fish à l'Espace Julien .

1998 Eclat participe au Printemps Prog à Paris puis s'envole pour Tokyo. Deux concerts seront donnés au Japon, l'un à l'Egg Man, en compagnie de Gerard, l'autre au Silver Elephant en tête d'affiche. Match retour en juin , Eclat reçoit Gerard à Marseille. De l'enregistrement de ces concerts sera tiré l'album live "Marseille-Tokyo" qui marque le retour d'Eclat chez Musea.

1999

Sortie de l'album en mars et vernissage au Studio Hyperion en compagnie de Wappa Gappa, suivi d'un double concert mémorable au Jas'Rod (Les Pennes-Mirabeau), toujours en compagnie du groupe japonais. Petit chambardement en octobre avec le départ de Michel et Philippe et l'arrivée du jeune et talentueux bassiste, Bruno Ramousse. Le magazine Harmonie met Eclat en couverture de son n°37.

2000

Répétitions soutenues en Janvier et Février. Deux concerts au Stairway Café (Marseille) et le grand saut en Mars avec la participation au Baja Prog (Mexique). Franc succès du concert. Eclat est considéré comme l'une des révélations du festival avec Tryo . Puis c'est le retour à Marseille et la préparation du festival Prog'Sud. Double casquette pour Fabrice et Alain qui se frottent pour la première fois à l'organisation complète d'un festival avec l'aide d'Eliane Armansa et de l'association Trilogie. Le succès du  concert du groupe confirme qu'un public fidèle existe. Petit stand-by pendant quelques mois pour cause d'enregistrement de l'album des chansons de l'opérette de Quartiers Nord. Pour finir la saison des concerts, Eclat part pour une petite tournée en octobre avec comme objectif principal un passage au Spirit of 66, le club mythique de Verviers en Belgique .

2001

Nouvelle invitation au Mexique en mars ! La deuxième participation d'Eclat au Baja Prog est encore plus remarquée et désormais le groupe compte sur un public passionné et de plus en plus nombreux. C'est aussi l'occasion de tisser des liens avec de nombreux autres groupes dont certains feront partie du prochain Prog'Sud ! De nouveau le groupe se transforme en organisateur et se lance dans l'aventure du deuxième festival. Le concert d'Eclat obtient un nouveau franc succès et malgré la fatigue, le groupe est aux anges ! En août , c'est la participation au festival Crescendo à St Palais. Eclat marque des points auprès d'un public plus large. En septembre il est temps d'attaquer la préparation du nouvel album "Le cri de la Terre". Les séances studio démarrent en décembre au studio Hyperion de Marseille .

2002 L'année débute avec une présence quasi quotidienne en studio ! Les prises sont terminées début janvier et le mix démarre dans la foulée. En fait, il faut que le CD soit fabriqué avant le départ... au Mexique fin février ! Cette fois, le groupe ne joue pas mais Fabrice et Alain présentent "Le Cri de la Terre" en avant-première au Baja Prog. Gros succès sur le stand Muséa, le nouvel album d'Eclat sera l'une des meilleures ventes du festival... et sans avoir joué ! De retour, il est temps de se consacrer à l'organisation du Prog'Sud ! Eclat a décidé de ne pas jouer cette année et le public semble déçu... Une grande décision est prise : recruter un nouveau membre pour étoffer le son du groupe !

2003

Après un nouveau stand-by de quelques mois les répétitions reprennent avec Jérôme Leroy, qui vient renforcer l'équipe en introduisant sax et accordéon dans la palette sonore du groupe. Le premier concert sera donné au Prog'Sud 2003. La réaction du public prouve que le choix est judicieux ! Deux moments forts ensuite avec un concert en Espagne au festival de Cadix en septembre et une participation au ProgFarm en Hollande .

2004

L'année débute (encore) calmement et le groupe manque de temps pour répéter... La "Fiesta Prog" du Prog'Sud sera la dernière occasion d'entendre Fabrice Di Mondo à la batterie. Après quelques recherches sur Marseille et sa région, le groupe décide finalement de faire appel à Marco Fabbri du groupe italien ami Odessa. Les répétitions, programmées en septembre, redonnent un nouveau souffle à une formation qui se cherchait un peu.

La convention Prog'Résiste en octobre sera l'occasion de présenter le "Nouvel Eclat" ... La prestation du groupe est très remarquée et la boutique CD sera dévalisée en quelques minutes !!! En novembre, le groupe part donner 2 concerts au Brésil. 2 moments magiques faits de contacts chaleureux et de découvertes enrichissantes ! Petit bémol: après discussion, Jérôme Leroy ne fera plus partie du groupe.

2005

Les projets ne manquent pas en ce début d'année ! Le premier grand rendez-vous sera le festival de Sarlat. Eclat est invité en "outsider" mais réussit à se tailler la part belle auprès du public, hélas peu nombreux. La formule à 4 tourne bien mais la lassitude à gagné le bassiste Bruno Ramousse qui annonce son prochain retrait après le Prog'Sud ! Le concert n'aura pas lieu pour cause de méga panne d'électricité ! Les "rescapés" ne baissent pas les bras ! Bien au contraire Thierry et Alain se mettent en quête de la perle rare et le choix se portera sur Fred Schneider, bassiste talentueux et bien connu pour ses nombreuses aventures musicales ! Désormais Eclat possède une section rythmique en béton (merci Fred et Marco !!).

Première sortie de la "Dream Team" en Juin, à l'occasion du Festival Gong (en Italie). Cette fois, Eclat est programmé en vedette ! Le groupe occupe son rang et malgré l'heure tardive tiendra en haleine un public mélomane et courageux ! Fred est consacré à l'unanimité: meilleur bassiste du festival !!

En Octobre, Eclat entre en studio pour enregistrer une nouvelle version de "Mare Nostrum" (qui figurait sur Volume 3 ) à la demande du label américain Clearlight et ce, en vue de participer à une prochaine compilation intitulée "Pirate Tales". Petite déception en novembre, la tournée au Chili est reportée.

2006

Le "Nouvel Eclat" attaque l'année, bien déterminé ! Le Prog'Sud sera la première "vraie" date et il faut s'atteler à renouveler le répertoire du groupe. 3 nouveaux titres sont en préparation !



Retour à la page d'accueil.